Fauteuil roulant, qu’en est-il de leur prise en charge ?

Chaque année, près de 350?000 personnes deviennent handicapées. Il faut savoir que les frais de traitement et des matériels médicaux sont très lourds. Or, actuellement, il n’existe pas de mutuelle spécialisée dans la prise en charge des personnes en situation de handicap. Tout ce que les compagnies d’assurance peuvent faire c’est mettre en place une prise en charge sur le matériel médical. Le fauteuil roulant fait partie de ces matériels pouvant être pris en charge par la mutuelle. Toutefois, il faut savoir que le remboursement ne peut se faire que sous certaines conditions.

Une prescription nécessaire

Le fauteuil roulant étant un dispositif médical, il peut être pris en charge par l’assurance maladie. Sachez toutefois que la prise en charge n’est que partielle et qu’elle est soumise à la condition de prescription. Cette prescription peut être faite soit par un spécialiste soit par un médecin généraliste. Pour que la mutuelle puisse valider la prescription, le médecin doit préciser certaines informations. Tout d’abord, il doit déterminer si le patient doit acheter ou louer un fauteuil roulant. Par la suite, il doit préciser le modèle à utiliser (s’il s’agit de fauteuil électrique ou manuel). La prescription doit également énoncer les diverses adjonctions comme les appuie-têtes ou les repose-jambes. Enfin, elle doit mentionner la durée d’utilisation du fauteuil. Mis à part la prescription, le médecin doit également adresser une lettre au service de contrôle médical de l’assurance de son patient afin de prévenir ce dernier de sa décision. Après cette demande, le patient devra passer par une période d’essai de 48 h pour voir si le fauteuil est adapté à sa condition.

Quelle prise en charge pour quel fauteuil roulant ?

La sécurité sociale ne prend pas en charge tous les fauteuils roulants. Pour obtenir un remboursement, il faut que le fauteuil soit reconnu par l’État. Tel est par exemple le cas des fauteuils roulants électriques pliables en vente sur http://www.acekare.com/fauteuil-roulant-electrique-pliable.html. La prise en charge de ces derniers est de 2?700 euros s’il s’agit de modèle simple et peut atteindre les 4?000 euros lorsqu’il s’agit de modèle avec adjonction particulière. Pour ce qui est des fauteuils roulants verticalisateur, leur prise en charge peut aller jusqu’à 5?000 euros si le modèle est complètement électrique. D’un autre côté, la prise en charge des fauteuils électriques manuels est moins importante. Elle est de 400 euros pour un fauteuil roulant manuel simple et non pliable. Elle atteint les 600 euros pour les fauteuils à dossier inclinables et possédant des sièges pliants. Les fauteuils roulants pour enfants sont remboursés jusqu’à 950 euros. Enfin, ceux utilisés pour les activités sportives sont pris en charge jusqu’à 550 euros.
À noter que certaines compagnies d’assurance refusent de rembourser les fauteuils roulants ayant été loué et non achetés. Ainsi, le patient devra prendre en charge tous les frais de réparation et d’entretien du fauteuil. Enfin, il est utile de préciser que le coût de la prise en charge diffère d’une mutuelle à une autre. Certaines compagnies proposent des montants plus intéressants.