Comment écrire une carte de remerciement de décès ?

Le décès d’un être cher est sans doute le moment le plus douloureux à vivre pour les proches. Après la cérémonie des obsèques, la famille, les proches et les amis commencent à faire le deuil. La séparation corporelle est loin d’être facile à gérer psychologiquement pour les personnes ayant perdu un être cher. Pourtant, il faut aller de l’avant et préparer une carte de remerciement de condoléances pour manifester la sympathie envers ceux qui ont été là durant cette dure période.

Conseils pratiques pour écrire une carte de remerciement de décès

Cette étape traditionnelle du processus des funérailles permet de coucher quelques mots des plus sincères et des plus personnels possibles. Il est grand temps pour la famille du défunt de communiquer la gratitude envers les personnes venues les soutenir durant cette période difficile. Il ne suffit pas d’envoyer des messages groupés sur les réseaux sociaux pour remercier tous ceux qui se sont manifestés, surtout ceux qui se sont déplacés ou ont fait livrer les couronnes ou les fleurs de décès. Pour rester dans l’originalité, il ne faut pas hésiter à utiliser des exemples d’expressions et de phrases d’usage. Les formules personnelles apportent en effet une valeur sentimentale au carton de remerciement.

Il faudra aussi miser sur des mots conviviaux, chaleureux et universels. La lettre sera destinée aux amis, à la famille et aux collègues de travail. Ainsi, il est conseillé d’adopter une formule généraliste afin de s’adresser à tous les individus ayant assisté aux funérailles. D’autres méthodes consistent à adapter les textes selon le désir et les traditions de la personne décédée. Bref, voilà ce que vous pouvez écrire sur une carte de remerciement de décès. Enfin, le choix du design des cartes dépend des goûts et des préférences de chacun. L’ajout d’une photo du défunt sur celles-ci permettra aux destinataires de garder un bon souvenir de lui.

À quel moment envoyer cette lettre aux destinataires ?

L’envoi de cette carte riche en émotion est lié au moment de la cérémonie. Bien sûr, il ne faut pas non plus attendre trop longtemps avant d’envoyer les lettres. Mais il n’est pas impératif de les poster dans la semaine. Généralement, il est préférable de les envoyer dans le mois ayant suivi les obsèques. La mémoire de l’entourage pour la perte sera encore fraîche, ce qui créera des émotions. Si la carte est postée un peu trop tard, l’effet sera moindre. Ici, il faudra faire preuve d’un peu de tact pour toucher les destinataires.

Quoi qu’il en soit, les destinataires apprécieront toujours le geste même après deux mois. Il s’agit avant tout du bon vouloir des organisateurs touchés de près par la perte d’un proche. Des cartes supplémentaires peuvent aussi être nécessaires dans certains cas. Étant donné qu’il s’agit encore d’une perte récente, il se peut que la famille du défunt ait oublié certaines personnes présentes lors des obsèques. Avec l’évolution de la communication et de la technologie, les proches du défunt reçoivent sans cesse des messages électroniques ou des appels téléphoniques pour renforcer le sentiment de soutien. Pour toutes ces raisons, il est obligatoire de témoigner la sympathie envers ces individus.